Netent quitte la France

Départ de Netent le 31 janvier 2016

Netent quitte la France

Pour ceux à qui la nouvelle ne serait pas encore arrivée jusqu’aux oreilles, Netent, l’éditeur de jeux Suédois, le fournisseur préféré des français, celui qui a lancé des hits tel que Starburst, Gonzo’s Quest ou encore Jack Hammer, quitte le marché français au 31 janvier 2016 et laisse ses joueurs désemparés.
Cette nouvelle est un véritable tremblement de terre dans le milieu des casinos en ligne français mais pas une surprise pour autant.
En effet après un faux départ il y a quelques mois, nous sentions que l’épée de Damoclès pesait aux dessus de nos têtes et que la décision que nous redoutions tous allait finir par tomber. C’est donc acté, Netent quittera le territoire Français au 31 janvier 2016 !
Rappelons cependant que Netent n’est pas le 1er a effectué cette repli stratégique, puisqu’il suit logiquement le départ du géant Micro Gaming en 2010 et plus récemment celui d’Yggdrasil, et qu’il avait auparavant déserté l’Espagne, l’Italie et le Royaume Uni.

Alors quelles sont les raisons du départ de Netent ? Est-il toujours possible de jouer sur les jeux de l’éditeur Suédois ? Et quelles sont autres options qui s’offrent à vous ?

Depuis que l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux d’Argent en Ligne) a fait son apparition dans le paysage des jeux d’argent en ligne français, nous savons tous que l’activité des casinos en ligne français fait partie d’une zone d’ombre. A contrario du Poker et des paris sportifs pour lesquels l’activité est régulée, celle des casinos n’est pas encadrée, laissant un vide juridique au sujet de leur légalité présumée. Si certains opérateurs ont décidés de tenter l’aventure malgré tout, quitte à évoluer en eaux troubles, d’autres ont des ambitions de développement à l’international qui les obligent à montrer patte blanche.
Il semblerait que ce soit le cas de Netent, qui en ce début d’année 2016 a décidé de partir à l’assaut du marché américain et se doit donc, vis-à-vis des autorités américaines, d’être irréprochable sur ses activités et les pays dans lesquels il est présent s’il veut obtenir sa licence.

Il semblerait cependant que tout ne soit pas perdu et qu’une lueur d’espoir persiste pour les fans de Starburst, South Park Reel Chaos ou autre Gonzo’s Quest. En effet, certains casinos français vont malgré tout continuer à proposer les jeux de Netent. Sans qu’aucune explication logique ne soit disponible, il s’avère que des casinos comme Dublinbet ou encore Casino Noir n’aient pas reçu l’injonction de fournisseur de jeux nordique de retiré ses machines-à-sous de leur ludothèque française. Il fait évidemment s’attendre à ce que cela ne soit qu’un répit de courte durée, la question se pose donc : « et après ? » . Sans que nous (FranceBonus.com) ne vous poussions dans cette direction, une solution technique est disponible. Il vous suffirait en effet d’utiliser un VPN pour vous connecter depuis un pays où Netent continue de proposer ses services, comme l’Allemagne par exemple, et ainsi bénéficier de tous les jeux auxquels vous aviez l’habitude de jouer. Attention cependant, cette décision vous appartient et FranceBonus ne pourrait en être tenu responsable.

Il est important aussi de garder en tête que même si Netent est le leader incontesté dans la réalisation de machines-à-sous et autres jeux de casinos en ligne, d’autres fournisseurs proposent aussi d’excellents jeux 3D sans pour autant bouder les joueurs français. Je pense notamment à Betsoft et Play’nGo qui n’est pas vraiment des nouveaux venus. Vous avez aussi des fournisseurs de jeux plus confidentiels comme Genii ou Altea Gaming que vous devriez voir apparaitre petit à petit sur les catalogues de jeux de vos casinos préférés et qui viendront ainsi remplacer la perte douloureuse de notre géant nordique.